17/05/2004

Ambiance...

Le temps a passé...

Tu marches ce soir, l'air est frais, il fait beau, il fait chaud
Tu peux presque la palper, comme moi, cette ambiance électrique
La vie, la ville semble être normal, des êtres discutant au pas de la porte...

Tu sens ?
 
Oui, tu sens... Cet instant, cette tension, inexorablement...
Peur chaque instant, à chaque pas, les nerfs à vifs, l'oreille tendue
Ces bruits de gros pétards, étouffés, qui peuvent survenir à chaque instant...
La puissance de la poudre, dans un tube métallique compressée...
Le couvre-feu... entre le paradis et l'enfer, un rien les sépare

Le ciel est ciel, mais la vie est sombre,
Les souvenirs ne partiront pas, ils ne s'effaceront pas
Tu te contentes de vivre, de continuer, d'oublier
Mais certain soirs, cela ressort...

Le coeur déchiré, le coeur explosé, tu sens encore la chair se déchirer
Ton être le plus profond de spasmes se secouer, l'instant se figer,
La vie en toi, qui coule lentement, dissipation de l'espace-temps...
 
Never Ever...
Tu sais ce que la guerre et la haine veut dire pour l'avoir vécue
Mais comme tu le dis si bien, à l'époque, l'on savait qu'elles étaient la...
 

01:39 Écrit par LostSoul | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.